Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2010

Pour blanchir leur argent, plusieurs trafiquants présumés de cocaïne avaient décidé d’investir dans la mode

Les policiers de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) ont déclenché, mardi matin, un important coup de filet. Quatorze personnes soupçonnées d’appartenir à un vaste réseau de trafiquants de drogue ont été interpellées dans le XVIe arrondissement à Paris, à Saint-Mandé (Val-de-Marne) et dans les Yvelines. Plusieurs dizaines de milliers d’euros ont été saisis au cours des perquisitions.

Les enquêteurs de l’Ocrtis, épaulés par leurs collègues de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), ont également mis la main sur quatre voitures — dont une Mercedes SL 63 AMG d’une valeur de 150000 € —, des montres de luxe, un fusil à pompe, un pistolet automatique et un gilet pare-balles.

La cocaïne venait du Pérou

« Cinq trafiquants et neuf blanchisseurs présumés, gérants de boutiques de mode et d’une imprimerie implantées dans le XVIe arrondissement ont été arrêtés, explique une source proche de l’affaire. Les principaux commanditaires, qui appartiennent tous à la communauté juive, sont soupçonnés d’avoir acheminé près de 100 kg de cocaïne depuis un an, en France. »

Armand A., 78 ans et son fils Franck sont présentés comme les responsables de ce réseau. Les trafiquants faisaient venir leur drogue depuis le Pérou, via des passeuses, chargées de transporter des valises, sur la ligne régulière entre Lima et Paris.

« Plusieurs dizaines de kilos ont également été acheminés, par bateau, dans des conteneurs, avant d’être déchargés à Anvers en Belgique puis ramenés en France, confie un proche de l’affaire. La particularité de ces narcotrafiquants est qu’ils recyclaient eux-mêmes l’argent dégagé du trafic. D’habitude, les trafiquants sous-traitent cette phase. »

La direction centrale de la police judiciaire a établi qu’une partie de la drogue importée était réexpédiée vers d’autres pays européens. « Les commerçants, chargés de blanchir le produit du trafic, surévaluaient leurs bénéfices avant d’encaisser plusieurs dizaines de milliers d’euros en argent liquide, ajoute la même source. Ils étaient largement rétribués pour leurs services. »

Armand A., déjà connu des services de police et de la justice pour le même type de faits, a été arrêté dans son pavillon cossu à Saint-Mandé. « Les plus jeunes membres de ce réseau sont âgés d’une trentaine d’années, indique une source judiciaire. Ils avaient des contacts directs avec des trafiquants en Amérique du Sud. » Les suspects devraient être déférés, demain, devant un juge d’instruction de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris.

Via : Alliance .fr

Read Full Post »

Il semble de plus en plus probable que le chef de cabinet de la Maison blanche Rahm Emanuel annoncera d’ici la fin de la semaine qu’il se présente à la mairie de Chicago.

Mercredi, le Sun-Times de Chicago soutient avoir reçu la confirmation, de la part d’une source haut placée à Washington, qu’une annonce à cet effet aura lieu vendredi. Il quitterait son poste de bras droit du président Barack Obama pour se rendre dès la fin de semaine dans la métropole de l’Illinois et commencerait à faire campagne dès le début de la semaine prochaine.

Rahm Emanuel, 50 ans, est le chef de cabinet de la Maison Blanche depuis l’entrée en fonction du président Barack Obama, en janvier 2009

Via : Branchez-vous.com

Read Full Post »

La banque suisse UBS a décidé de stopper une campagne publicitaire mettant en scène le célèbre architecte suisse Le Corbusier, accusé dans la presse helvétique d’antisémitisme, a déclaré mercredi à l’AFP une porte-parole d’UBS.

« L’intention de notre publicité est de communiquer un message à nos clients et nous voulons éviter que ce message soit affaibli par une controverse concernant Le Corbusier« , a indiqué la porte-parole de la première banque helvétique dans une déclaration écrite transmise à l’AFP. « Pour cette raison, nous n’allons plus utiliser les images de Le Corbusier dans notre campagne publicitaire », a-t-elle ajouté.

L’image de Le Corbusier, dont l’oeuvre est considérée comme étant une des bases de l’architecture moderne et dont l’effigie orne les billets de banque de 10 francs suisses depuis 1997, devait être utilisée dans ce cadre.

Mais des révélations dans la presse suisse sur l’architecte, de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret, qui a été accusé d’antisémitisme et d’admirer le dictateur nazi Adolf Hitler, ont amené la banque à revoir sa campagne publicitaire.
« Le Corbusier était un théoricien radical (…) et un antisémite violent », a affirmé Pierre Frey, professeur d’histoire de l’architecture à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, cité par le journal Sonntagszeitung.

Via : Eupopean Jewish Press.org

Read Full Post »

Jean-François Copé sera reçu vendredi 1er octobre à déjeuner à l’Elysée par Nicolas Sarkozy. En tête-à-tête. Le chef du groupe parlementaire UMP à l’Assemblée nationale souhaite prendre la tête du parti présidentiel. Pour préparer la campagne de de 2012 … et être dans la place pour préparer 2017 M. Copé l’a fait savoir au chef de l’Etat et attend des éclaircissements lors de cette réunion.

La relation entre Sarko et moi est excellente. Il n’y a rien d’affectif, mais une vraie volonté de se rencontrer“, explique au Monde M. Copé. “Pour moi, ce ne sera pas Matignon. J’ai dit que je souhaitais le parti. S’il me le donne, il me le donne. S’il ne me le donne pas, il ne me le donne pas“.

Si Jean-François Copé bascule à l’UMP en remplacement de Xavier Bertrand, il ne gardera sans doute pas la présidence du groupe parlementaire. C’est là le hic. Le député chiraquien Christian Jacob est bien placé pour être élu à ce poste, et l’Elysée ne voit pas cette candidature d’un bon œil. “Copé à l’UMP et Jacob au groupe, cela ferait beaucoup“, confirme un poids lourd du gouvernement

Via : Le Monde.fr

Read Full Post »

(Ed Miliband leader du Labour au premier plan, David Miliband au second plan)

Le cadet des Miliband, le plus jeune leader jamais élu par les travaillistes, a appelé le parti à évoluer au-delà du New Labour refondé par Gordon Brown et Tony Blair au début des années 90.

« Proclamons le message qu’une nouvelle génération est à l’oeuvre au Labour« , a déclaré Ed Miliband, arrivé sur scène sur une musique du groupe Vampire Week-end, devant un écran aux teintes roses.

Remerciant ses parents, émigrés d’origine juive polonaise réfugiés en Grande-Bretagne, Ed Miliband a aussi rendu un hommage appuyé à son « extraordinaire » frère aîné, David, qu’il a battu samedi à l’issue d’un scrutin très serré pour prendre la tête du parti.

David Miliband, qui était présent dans la salle, a salué « un discours vraiment très fort, très bon, et le discours d’un homme politique de conviction ». L’aîné des Miliband devrait révéler mercredi s’il a choisi d’épauler son frère au sein du gouvernement travailliste fantôme (shadow cabinet) ou de se mettre en retrait après sa défaite.

Via : AFP.com

Read Full Post »

(Ron Klein, 2éme en partant de la gauche)

Un élu de la Chambre des représentants américaine, Ron Klein, a annoncé mardi qu’il allait déposer un projet de loi pour empêcher la SNCF de participer à un appel d’offres pour un projet de train à grande vitesse aux Etats-Unis, en raison de son rôle dans l’Holocauste.

Début septembre, le gouverneur républicain de Floride, Charlie Crist, avait annoncé que son Etat allait examiner le rôle de la SNCF dans la déportation des juifs dans le cadre de l’attribution du contrat de TGV.

En Californie, une loi votée en août à l’initative de l’élu démocrate Bob Blumenfield impose à tout candidat à un gros contrat dans la future ligne à grande vitesse entre Los Angeles et San Francisco d’expliquer son rôle éventuel dans le transport des prisonniers vers les camps de travail, de concentration ou d’extermination entre 1942 et 1944.

La loi exige également que les compagnies présentent les mesures de réparation qu’elles ont prises pour les survivants ou leurs familles.

Voir aussi : Bob Blumenfield exige toujours la repentance de la SNCF

Via : Le Matin.ch

Read Full Post »

https://i0.wp.com/www.lepoint.fr/content/system/media/1/201001/76238_76141_thomas_fabius_img.jpg

Chef d’entreprise, Thomas Fabius, le fils de l’ancien Premier ministre socialiste est visé depuis septembre 2009 par plusieurs plaintes pour « abus de confiance » et « escroquerie » déposées par deux chefs d’entreprises qui ont conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête préliminaire.

Un des plaignants, avec lequel Thomas Fabius était en affaires, accuse notamment le fils de l’ancien chef du gouvernement d’avoir utilisé frauduleusement sa carte de crédit en juillet 2009 dans un hôtel de Montreux pour un montant d’environ 3.000 euros.

Selon le plaignant, M. Fabius, déjà placé en garde à vue dans cette affaire en janvier 2010, aurait utilisé ses coordonnées bancaires pour obtenir des avances en espèces dépensées dans un casino.

Fils de Laurent Fabius et de la productrice de télévision Françoise Castro, Thomas Fabius a participé à la création en 2004 de la société People and Baby, qui propose des crèches clés en main aux entreprises et zones industrielles, mais a rompu ses liens avec l’entreprise en 2005.

Voir aussi : Thomas Fabius en garde à vue pour escroquerie

Via : Le Matin.ch

Read Full Post »

Older Posts »