Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Extradition’ Category

https://i0.wp.com/static2.elespectador.com/files/images/201011/d9f03822e1e72640f79b0ae8928b0e2e.jpg

La Russie a libéré le mercenaire israélien Yair Klein dont la Colombie réclamait l’extradition, et il est en route vers son pays, a annoncé vendredi l’agence Interfax, citant une source au sein des forces de l’ordre. « Klein a été libéré et il est actuellement en route vers Israël« , a indiqué cette source à Interfax. Aucune précision n’a été donnée.

Le mercenaire a été condamné à dix ans et huit mois de prison en Colombie en 2001, pour avoir enseigné des techniques militaires et terroristes à des paramilitaires. En août 2007, il a été arrêté à Moscou en vertu d’un mandat d’arrêt d’Interpol en vue de son extradition vers la Colombie.

Via : Europe 1

Read Full Post »

https://i0.wp.com/www.rtlinfo.be/pics/afp/2010_11_29/544x_/photo_1291012227796-1-0.jpg

Frères brouillés, amis manipulés, magistrat révoqué, sur fond de trafic de chèques et sociétés écrans... L’affaire de blanchiment du Sentier II a pris lundi des allures de petits règlements de comptes entre amis, au premier jour de son examen en appel.

Avec neuf prévenus, dont seulement sept physiquement présents, le procès devant la chambre 5-12, dans une petite salle lambrissée du 2e étage du palais de justice de Paris, n’a plus grand-chose à voir avec les deux méga-procès du Sentier en première instance.

« Sentier I », affaire d’escroquerie découverte en 1997 dans le quartier parisien de la confection, s’était soldée par 88 condamnations en 2002; « Sentier II », blanchiment d’argent frauduleux mis au jour dans la foulée de la première affaire, par 104 condamnés en 2008.

Le blanchiment était essentiellement basé sur l’échange entre la France et Israël de chèques contre de l’argent liquide et permettait à des sociétés et associations de dissimuler au fisc une partie de leurs revenus.

Au final, moins d’une dizaine de condamnés de « Sentier II » ont fait appel.

Parmi eux, deux animateurs présumés de réseaux de blanchiment, Georges Tuil, 57 ans, et Albert Bussu, 45 ans, condamnés respectivement à cinq et quatre ans de prison ferme, sont en fuite et ne viendront pas.

« Venir en France signifierait être arrêté immédiatement », a expliqué l’avocate de Georges Tuil, ressortissant israélien.

Bien présent en revanche, Jean-Louis Voirain, 66 ans, ancien procureur adjoint du parquet de Bobigny révoqué en 2004, conteste sa peine de trois ans de prison dont 20 mois ferme pour corruption passive et trafic d’influence.

Son avocat, Jacques Vaslin, a déploré le « tintamarre judiciaire et médiatique » durant l’instruction et le premier procès, avant d’appeler la cour à « étudier le dossier en toute indépendance d’esprit ».

Les six autres prévenus font appel de peines de prison avec sursis et d’amendes dont ils ont écopé pour recel ou complicité, et font figure de seconds couteaux décidés à démontrer qu’ils ont été victimes de leurs relations.

« Je n’ai jamais participé à aucun des faits qui me sont reprochés », a lancé un expert-comptable, Jean-Luc Cohen, se disant « victime de sa proximité » avec son frère, lui aussi condamné (mais qui ne fait pas appel).

« J’ai été manipulé par mon frère« , a également accusé un gérant de société.

« Je suis toujours prêt à rendre service, je suis tombé dans un piège », a lancé un ancien chef d’entreprise, Ouzifa Trabelsi. Absent lundi matin, il était là l’après-midi, expliquant venir spécialement de Tunisie pour son procès.

« J’ai fait d’autres bêtises dans ma vie et j’ai été relaxé. Là, j’ai rien fait et j’ai été condamné! », s’est indigné un agent commercial.

Les cas des prévenus sont examinés un à un, en fonction des réseaux de blanchiment auxquels l’enquête les a associés. Le procès est prévu jusqu’au 15 décembre, mais pourrait se poursuivre trois jours début janvier si besoin.

Il ne reste en appel qu’une partie civile, le conseil régional d’Ile-de-France, victime de l’affaire du Sentier pour avoir, notamment, versé des subventions à des entreprises pour des emplois fictifs.

En première instance, l’intérêt s’était surtout porté sur le rôle de quatre banques, dont la Société Générale, qui étaient poursuivies pour avoir laissé transiter chez elles de l’argent frauduleux. Or, les banques ne sont plus de la partie: elles ont été relaxées et le parquet n’a pas fait appel.

Le procès, qui se déroule les lundis et mardis toute la journée, ainsi que les mercredis après-midi, reprend mardi à 09H30.

Via : AFP.com

Read Full Post »

https://i2.wp.com/france-licratisee.hautetfort.com/media/00/02/1178863504.jpg

La Haute cour de justice a rejeté le 6 décembre l’appel des deux frères, Yitzhak et Meir Abergel, pour empêcher leur extradition aux Etats-Unis.

Les deux hommes, qui se sont distingués par leurs activités mafieuses, vont devoir répondre à un épais dossier qui les attend de l’autre côté de l’Atlantique, dont des accusations de meurtre. Trois autres hommes seront extradés avec les frères Abergel.

Via : Israël 7.com

Read Full Post »

https://i1.wp.com/www.jewishjournal.com/images/bloggers_auto/friedman-bruce_250.jpg

Bruce Fred Friedman, qui avait fui les États unis pendant l’enquête portant sur une fraude estimé à des centaines de millions de dollars, a été arrêté en France, déclaration mardi d’un porte-parole du bureau du procureur des États-Unis.

Friedman, 60 ans, a conçu un montage a la Ponzi de 228 millions de dollars avec lesquelles il promettait d’investir dans des biens locatifs, mais il détournait des millions de dollars a son profit, a déclaré Perry Woo un agent spécial du FBI.

Les autorités françaises, à la demande du FBI, ont arrêté Friedman le 13 septembre devant son hôtel à Cannes, a déclaré Laura Eimiller, une porte-parole du FBI. Selon elle l’affaire a été également étudiée par l’Internal Revenue Service.

Friedman est détenu dans une prison française en attente de son extradition – un processus qui pourrait prendre plusieurs mois, a déclaré Eimiller.

Ce sont de bonnes nouvelles. C’est quelque chose que beaucoup d’investisseurs attendaient depuis  longtemps », a déclaré Steven Soltman, un avocat de Westlake Village qui a perdu plus de 1,000,000 $ , il avait investi dans la société de Friedman.  « Il a causé d’énorme problèmes a beaucoup de gens. Espérons que justice sera faite. »

Via : Los Angeles Times.com

Read Full Post »

https://i1.wp.com/www.irishtimes.com/newspaper/images/2009/0718/1224250904498_1.jpg

Dix juifs hassidiques figurant parmi une vingtaine de milliers de pèlerins qui s’étaient rassemblés sur la tombe d’un célèbre rabbin en Ukraine ont été expulsés vers Israël, après des conflits avec des habitants, a indiqué lundi la police ukrainienne.

Ces Israéliens ont été expulsés d’Ukraine et interdits de séjour pendant cinq ans à la suite de deux incidents vendredi avec des habitants à Ouman (centre de l’Ukraine), a-t-elle précisé dans un communiqué cité par l’agence Interfax.

La première querelle a éclaté avec une Ukrainienne ayant loué son appartement à des pélerins. Un voisin est intervenu et a tenté d’appeller la police.

« Des hassidim (…) ont commencé à battre cet homme et l’ont poursuivi jusque dans la rue. Un passant qui a essayé de le défendre a aussi reçu plusieurs coups », a affirmé la police. Les deux hommes, des Ukrainiens, ont été hospitalisés, selon la même source.

L’autre incident s’est produite avec des fidèles d’une église évangélique à Ouman qui distribuaient des tracts et des tee-shirts vantant leur confession, une action à laquelle se sont opposés les pèlerins hassidiques, selon la même source.

Voir : Un homme poignardé par un pèlerin Juif en Ukraine

Via : Alliance.com

Read Full Post »

Un tribunal de Jérusalem a ordonné lundi l’extradition vers  les Etats-Unis de  Ephraim Novak, comme l’exigé les autorités américaines. Novak, qui a fait son aliya vers israel en 2003, il doit être jugé pour son implication présumée dans une escroquerie financière par le biais de déclarations de revenus frauduleuses.

S’il est reconnu coupable, il pourrait faire face à une peine d’emprisonnement. Il affirme qu’il ne savait pas qu’il commettait une escroquerie et qu’il l’avait interrompu dès s’en être aperçu.

Via : Israel National News.com

Read Full Post »

https://i1.wp.com/www.lematin.ch/files/imagecache/485x365/stories/coke_8.jpg

La section des affaires internationales du Parquet de l’Etat a présenté mercredi une requête devant le tribunal du district de Jérusalem. Elle consiste en la demande d’extradition vers la France de deux femmes, arrêtées, selon les chefs d’accusations retenus contre elles, en possession de 9 kg de cocaïnes à l’aéroport de Charles de Gaule, en 2001. Elles auraient réussi à s’échapper et à prendre la fuite pour Israël.

Âgées aujourd’hui de 30 ans, les deux femmes ont été jugées respectivement à 3 et 4 ans de réclusion, lors d’un procès qui s’est déroulé en leur absence, en France, en 2004. La poudre concernée aurait été envoyée de Colombie, emballée dans des sachets puis cachée dans les bagages des deux personnes interpellées, plus précisément dans leur sac de couchage, dans des vaporisateurs contenant du déodorant et de l’insecticide. Placées en liberté surveillée, elles auraient réussi à se rendre en Israël trois jours plus tard.

En août 2009, le Parquet a fait l’objet d’une demande d’extradition émise par le gouvernement français. Après un examen approfondi du dossier, la décision a été prise de mettre en place une procédure d’extradition. Elles ont été arrêtées à cet effet. D’après la loi française, si les deux intéressées sont en effet livrées aux autorités françaises, elles auront droit à la réouverture du procès.

Via : Israel7

Read Full Post »

Older Posts »