Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘rabbin’

Read Full Post »

Le rabbin Dov Lior, une autorité reconnue du mouvement sioniste religieux, a affirmé récemment qu’une femme juive ne doit jamais tomber enceinte en utilisant du sperme donné par un Non-Juifs, même si cela constitue la dernière des options.

Selon Lior, un bébé né d’une telle insémination aura «des traits génétiques négatifs qui caractérisent les non-juifs. » Au lieu de cela, il a conseillé les couples stériles d’adopter.

Lior a abordé la question lors d’une conférence sur la santé des femmes qui s’est tenue récemment à l’Institut Pouah. Son attitude conservatrice annule une décision largement accepté par les rabbins, qui stipule que les dons de sperme par un non-Juif est préférable à celle d’un anonyme Juif, qui pourrait poser un risque généalogiques.

« Dans Sefer HaChinuch (un livre de la loi juive) il est dit que les traits de caractère d’un père se transmet à son fils, déclare t-il dans la conférence. « Si le père de l’enfant n’est pas juif, quels traits de caractère se manifesteront ? Des traits de cruauté et de barbarie ! Ce ne sont pas des traits qui caractérisent le peuple d’Israël. »

Lior a ajouté, les caractéristiques juifs sont miséricordieux, timide et bienfaisant, qualités qui selon lui pourrait être héréditaire. « Une personne née de parents juifs, même si elle n’a pas été élevé dans l’esprit de la Torah, reçoit des choses qui sont transmises par le sang, c’est génétique, a t-il expliqué. « Si le père est un gentil (non-juif), l’enfant sera privé de ces choses. »

Via : Y Net News.com

Read Full Post »

Famille juive orthodoxe

Un rabbin hassidique et trois de ses fils sont soupçonnés d’avoir agressé sexuellement au moins quatre femmes de leur famille, après que la plus âgé des victimes s’est confiée à un collègue de son école juive, a indiqué la police vendredi.

Le père de 58 ans et un des fils âgé de 21 ans, ont fui en Israël il y a deux jours et sont recherchées activement, a indiqué la police. Ils ont apparemment été conduits à l’aéroport par la mère. Deux autres fils, âgés de 24 et 15 ans, ont été arrêtés pour abus sexuels et des accusations de viol.

Selon la police, les abus ont était révèles après que la victime la plus âgée, qui a aujourd’hui 20 ans et qui travaillait comme aide enseignante dans une Yeshiva de Brooklyn, a confié a un professeur qu’elle avait été maltraitée.

Selon les autorités, elle a été agressée par son père à plusieurs reprises depuis 15 ans. Les autres victimes sont âgés de 8 à 19 ans.

Selon la police, le père est soupçonné d’avoir abusé d’au moins deux de ses filles. Les frères ont été accusés de viol et d’autres crimes pour avoir abusé de leurs sœurs. Le plus jeune suspect (15 ans) a quand lui a été accusé d’avoir agressé sexuellement la jeune fille 8 ans.

Via : The Associated Press.com

Read Full Post »

Read Full Post »

Simon Taub was arrested on charges of grand larceny after he was secretly taped attempting to blackmail the son of a convicted sex offender, sources say.

Un richissime homme de Brooklyn  a été inculpé vendredi pour avoir essayé d’extorquer de l’argent au fils d’un pédophile.

Simon Taub , un magnat de chandail, réclamait a Meir Lebovits de lui verser 250.000 $ ou sinon il ferait un signalement sur son père Barush Lebovits pour avoir prétendument agressé l’enfant de Taub, selon les sources.

Meir Lebovits, 31 ans, est le fils de Baruch Lebovits, un rabbin condamné à 32 ans de prison après qu’un jury l’ai reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement un jeune garçon de 16 ans.

Le fls Lebovits se tourna vers son frère plus aisés, Chaim, ensemble ils effectuèrent des enregistrements téléphoniques du chantage de Simon Taub, qui est allé jusqu’à réclamer 400.000 dollars, selon les sources.

Les frères sont ensuite allés au bureau du procureur du district de Brooklyn, Taub a finalement été arrêté après avoir encaissé 75.000 $, le premier de cinq versement initialement prévu, selon l’accusation.

Taub, qui fait des millions de dollars dans le secteur du vêtement, est également connu pour son amertume et son divorce tumultueux de son ex femme, Chana.

Taub, 61 ans, pourrait faire face à une peine de sept ans de prison si il est reconnu coupable.

Via : Daliy News.com

Read Full Post »

Read Full Post »

http://www.haaretz.com/polopoly_fs/1.299993.1278253689!/image/905623397.jpg_gen/derivatives/landscape_295/905623397.jpg

Le seul objectif de non-juifs est de servir les Juifs, selon le rabbin Ovadia Yossef, chef du Conseil des Sages de la Torah et arbitre séfarade principal.

Les Goyim sont nés seulement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas leur place dans le monde – seulement à servir le Peuple d’Israël”, a-t-il dit dans son sermon du samedi soir sur les lois concernant les actions que sont autorisés les non-Juifs à exercer durant le Chabbat.

Selon Yosef, la vie des non-Juifs en Israël est protégés par la divinité, pour éviter des pertes pour les Juifs.

Avec les païens, ce sera comme toute personne – ils ont besoin de mourir, mais [Dieu] leur donne la longévité. Pourquoi? […] [Ils ont] une longue durée de vie [pour]bien travailler pour [nous]», a déclaré Yosef.

Pourquoi les goyims sont-ils nécessaire? Ils vont travailler, ils cultivent, ils récoltent. […]. C’est pourquoi les goyims ont été créés », a-t-il ajouté.Le sermon du samedi soir du rabbin Yosef rappel beaucoup de déclarations controversées du rabbin dans les années 90.  [..]

Yosef avait provoqué un tollé diplomatique quand il voulait un fléau sur le peuple palestinien et ses dirigeants, une malédiction. Il s’est rétracté quelques semaines plus tard, quand il les a bénis avec tous les voisins de chercher les autres la paix d’Israël.

Read Full Post »

C’est le quotidien Haaretz qui nous en parle, avec ce titre en anglais qui laisse rêveur : « Israeli rabbi: Honey-pot sex is kosher for female Mossad agents”

« Un rabbin israélien a décrété que les femmes agents du mossad pouvaient server d’appâts sexuels si nécessaire, c’est Kacher.

« Le Rabbin Ari Scvat vient en effet d’émettre une règle autorisant les relations sexuelles illicites lorsque la sécurité nationale est en jeu ». Cela s’adresse directement aux femmes agent du Mossad qui pourrait être amenées à user des leurs armes les plus secrètes dans leur mission contre le terrorisme notamment.

En fait ces relations sexuelles pour les besoins de la cause trouvent leur justification dans la bible (juive,ndlr) elle-même, précise le Rabbin… La Reine Esther a ainsi sauvé le peuple juif en couchant avec le roi des perses.

Via : France 24.com

Read Full Post »

https://i2.wp.com/www.intransigeants.com/wp-content/uploads/2010/08/m%C3%A9tissage-2.gif

Tandis que le rabbin canadien Abraham Feinberg, dans les colonnes d’une revue chrétienne de Toronto, la « Maclean’s Review« (1), s’adressant à ses lecteurs catholiques et protestants, lançait l’appel suivant :

« La seule solution aux conflits sociaux est le mariage inter-racial[…] », il est donc urgent que « […] la loi encourage le mélange du sang », du moment que « l’appel délibéré aux mariages inter-raciaux est la seule façon d’accélérer le processus pour éliminer totalement les préjugés raciaux et donc les races séparées »,

dans le « New York times » paraissait en 1974 une pleine page de publicité du « National Committee for Furtherance of Jewish Education », publicité adressée à la jeunesse juive, dans laquelle les mariages interraciaux étaient ainsi stigmatisés :

« Les mariages mixtes sont un suicide national et personnel. Le moyen le plus ûr pour détruire un peuple est de le faire marier en dehors de sa foi […] les hommes et les femmes ont alors la certitude d’y perdre leur identité. Les valeurs et les principes qui ont tant contribué à la culture et à la civilisation contemporaines (du peuple juif, N;d.R.) disparaitront de la face de la terre.
L’expérience accumulée en trois mille ans, le riche héritage d’un peuple, tout ce qui est absolument votre sera indignement anéanti. Quelle peine : Quel désastre ! Quelle honte ! (2)

Les extraits ci-dessus proviennent du livre « Maçonnerie et sectes secrètes, le côté caché de l’Histoire », publication du Courrier de Rome, nouvelle édition 2005, chapitre XXV « l’étape européenne vers les Etats-Unis d’Europe », sous-chapitre « la liberté d’immigration dans le monde entier » page 448.

Voir aussi : L’apologie du Métissage par Ivan Levaï et la Licra

Via : Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire

Read Full Post »

https://i1.wp.com/previous.presstv.ir/photo/20100826/shamseddin20100826075917340.jpg

Un rabbin colon auteur d’un livre justifiant le meurtre, dans certaines circonstances, de personnes non juives, arrêté jeudi par la police israélienne, a été libéré quelques heures plus tard, apprend-on vendredi auprès d’une association qui a pris sa défense.

Ce rabbin, Yossef Elitzur
, résidant dans la colonie d’Yitzhar dans le nord de la Cisjordanie occupée et co-auteur d’un ouvrage intitulé « La Torah du roi », est soupçonné d’incitation à la haine raciale et à la violence.

Le tribunal de Rishon Le Zion, au sud de Tel-Aviv, a ordonné sa libération reprochant à la police de ne pas l’avoir convoqué auparavant pour interrogatoire, selon un communiqué de l’association de juristes ultra-nationalistes Honenu.

https://i0.wp.com/www.a-w-i-p.com/media/blogs/articles/Directory2/ZIO_kings_torah_jpg.jpgDans leur ouvrage publié début 2010, les rabbins Elitzur et Yitzhak Shapira (résidant aussi à Yitzhar) affirment que les personnes non juives ne sont pas, « par nature, sujettes à la compassion » et que les attaquer « peut freiner leurs inclinations malignes », selon des extraits publiés par la presse.

Les deux auteurs estiment également qu’il peut être licite de tuer les bébés et les enfants des « ennemis d’Israël car il est clair qu’ils nous porteront préjudice lorsqu’ils auront grandi ».
Mercredi soir, plusieurs centaines de rabbins, d’éducateurs et d’activistes d’extrême droite se sont réunis à Jérusalem pour les soutenir dans leur refus de voir « l’Etat se mêler de Torah », rapporte le quotidien Jerusalem Post.

De nombreux rabbins appartenant à d’autres courants du judaïsme ont toutefois critiqué les thèses développées dans « La Torah du roi » dans les médias en estimant qu’elles contredisaient les enseignements du judaïsme et pourraient justifier des assassinats de Palestiniens.

Voir aussi : Des Rabbins Approuvent le Meurtre des Non-Juifs

Voir aussi : Arrestation de plusieurs rabbin pour racisme Anti-Goy

Voir aussi : Soirée de solidarité pour soutenir les rabbins incitant au meurtre des Non-Juifs

Via : Figaro.fr

Read Full Post »

https://i1.wp.com/www.vosizneias.com/wp-content/uploads/2010/07/cor-.jpg

Schmuel Cohen a admis son rôle dans le blanchiment d’argent pour le compte d’un homme qui s’est avéré être aussi un informateur du gouvernement. Le résident de Brooklyn, NY, a plaidé coupable en avril à l’accusation d’exploitation d’une agence de transfert d »argent sans licence.

Les procureurs disent que Schmuel Cohen a transférés entre 400,000 $ à 1 million $ à des gens en Israël, un rabbin du New Jersey est également impliqué dans la fraude ainsi qu’un informateur du gouvernement Solomon Dwek.

Cohen pourrait faire face à 2 ans de prison en vertu de l’accord relatif au plaidoyer. Schmuel Cohen était parmi les 44 personnes arrêtées dans le gigantesque coup de filet en Juillet 2009 dans le New jersey.

Voir aussi : 5 rabbins et une quarantaine d’élus locaux impliqués dans un trafic d’organes

Voir aussi : Les suites de la vaste affaire de trafics d’organes et de corruptions dans le New Jersey

Via : CBS3.fr

5 rabbins et une quarantaine d’élus locaux impliqués dans un trafic d’organes

Read Full Post »

https://i0.wp.com/www.ynetnews.com/PicServer2/24012010/2719646/_AAA7677_wa.jpg

Dans son livre intitulé « La Torah du roi« , le rabbin israélien justifie le meurtre de non-juifs pour « freiner leurs inclinations malignes ».

Un rabbin colon auteur d’un livre justifiant le meurtre, dans certaines circonstances, de goys (non-juifs), y compris des enfants, a été arrêté jeudi 19 août par la police israélienne, a annoncé la radio militaire.

Ce rabbin, Yossef Elitzur, résidant dans la colonie d’Yitzhar dans le nord de la Cisjordanie et co-auteur d’un ouvrage intitulé « La Torah du roi », est soupçonné d’incitation à la haine raciale et à la violence.

Dans cet ouvrage publié au début de l’année, les rabbins Elitzur et Yitzhak Shapira affirment que les non-juifs ne sont pas, « par nature, sujets à la compassion » et que les attaquer « peut freiner leurs inclinations malignes », selon des extraits publiés par le quotidien Haaretz.

Les deux auteurs estiment également qu’il peut être licite de tuer les bébés et les enfants des « ennemis d’Israël car il est clair qu’ils nous porteront préjudice lorsqu’ils auront grandi ».

https://i2.wp.com/veilleur.blog.lemonde.fr/filescropped/8791_293_194/2009/11/shapira.1258023243.jpg« Partout où l’influence de goys constitue une menace pour la vie d’Israël, il est permis de les tuer, même s’il s’agit des Justes parmi les nations », soulignent ces rabbins en faisant allusion à ceux qui ont sauvé des juifs durant la Deuxième Guerre mondiale.

L’ouvrage a été publié avec l’imprimatur de deux autres rabbins plus connus, Dov Lior et Yaakov Yossef, fils du rabbin Ovadia Yossef, fondateur et chef spirituel du Shass, un parti ultra-orthodoxe représenté au gouvernement. Ces deux rabbins ont refusé de répondre à une convocation de la police qui voulait leur demander des explications.

Mercredi soir, plusieurs dizaines de rabbins, d’éducateurs et d’activistes d’extrême droite se sont réunis à Jérusalem pour les soutenir dans leur refus de voir « l’Etat se mêler de la Torah ».

De nombreux rabbins appartenant à d’autres courants du judaïsme ont toutefois critiqué les thèses développées dans « La Torah du roi » dans les médias en estimant qu’elles contredisaient les enseignements du judaïsme et pourraient justifier des assassinats de Palestiniens.

Voir aussi : Des Rabbins Approuvent le Meurtre des Non-Juifs

Voir aussi : Soirée de solidarité pour soutenir les rabbins incitant au meurtre des Non-Juifs

Voir aussi : Le rabbin incitant a tuer les non-juifs a été libéré sur ordre du tribunal

Via : Nouvel Obs.fr

Read Full Post »

Près de deux cents rabbins, du courant sioniste-religieux, se sont réunis jeudi soir à l’hôtel Ramada de Jérusalem pour exprimer leur soutien à leurs confrères, menacés d’être soumis à une enquête policière pour ce qu’on pourrait appeler un « délit d’opinions ».

Des poursuites ont en effet été engagées contre certains d’entre eux en raison du soutien qu’ils auraient apporté à un livre, Torat Hamelekh (La Torah du roi), dans lequel il serait écrit notamment qu’il est permis de tuer des non-juifs mettant en danger la paix d’Israël. Les rabbins concernés ont refusé de répondre à la convocation de la police, arguant du fait qu’il s’agissait d’une enquête politique et que « la Torah ne pouvait en aucun cas faire l’objet d’investigations ».

Lors de cette soirée de solidarité, le Rav de Kiriat Arba Dov Lior, qui est l’une des personnes impliquées dans cette affaire,  a notamment déclaré « qu’il n’était pas question de laisser quelques fonctionnaires donner des directives et décider de ce qui était permis ou défendu ».

Le Rav Lior a encore souligné que « c’était le rôle des rabbins de rappeler les règles de la loi juive sans craindre les répercussions de leurs propos ».

A ce stade, on ne sait pas encore si la police entamera une procédure contre les rabbins ou si elle renoncera à son enquête. Rappelons que l’auteur du livre, le Rav Itsik Shapira, de la localité de Itshar, a été arrêté à son domicile et soumis à un interrogatoire. Après lui, le Rav Itshak Ginsbourg, directeur de la Yeshiva Od Yossef Haï, a également dû répondre aux questions des enquêteurs.

Voir aussi : Des Rabbins Approuvent le Meurtre des Non-Juifs

Voir aussi : Arrestation de plusieurs rabbin pour racisme Anti-Goy

Via : Israel7

Read Full Post »

https://i2.wp.com/blog.nj.com/hobokennow_impact/2009/07/large_Peter_Cammarano-arrested.JPG

L’ancien maire de Hoboken, qui a été arrêté dans une affaire de blanchiment d’argent et de corruption massive du gouvernement fédéral en juillet 2009, a été condamné à deux ans de prison jeudi. Peter Cammarano, 33 ans, a plaidé coupable le 20 avril sur les accusations de conspiration et de corruption. La peine maximale était de 20 ans de prison.

Peter Cammarano, élu démocrate, été le plus jeune maire de la ville à l’age de 32 ans. Il a été arrêté notamment pour avoir empoché 25,000 dollars de Salomon Dwek, 37 ans, en échange d’un permis de construire. Le projet proposé était fictif.

Salomon Dwek est le fils du rabbin Isaac Dwek, qui a fondé la prestigieuse école religieuse Deal Yeshiva. Le procureur Ralph Marra a déclaré que Salomon Dwek a été impliqué dans « des transactions immobilières frauduleuses « , en particulier, la corruption d’agents publics.

En 2007, Salomon Dwek a démissionné de son poste à la Yeshiva de son père après avoir été arrêté pour fraude bancaire lié à un chèque de 25 millions de dollars. Quarante-quatre personnes, qui comprenait des rabbins et des élus locaux, ont été arrêtés dans une vaste opération fédéral lancé en juillet 1999 et baptisé « Enchère Rig.

Parmi les autres hommes politiques arrêtés à la suite de l’enquête figurent l’ancien maire de Ridgefield Anthony Suarez, le de maire de Secaucus Dennis Elwell, le membre de l’assemblée Daniel Van Pelt, l’adjoint au maire de Jersey City Leona Baldini et le Président du Conseil de Jersey City Mariano Vega.

Cinq rabbins, dont Rabbi Levy-Izhak Rosenbaum, qui est accusé de trafics d’organes, ont également été arrêtés.

Peter Cammarano était resté libre après avoir payé une caution de 100.000 dollars le même jour de son arrestation en juillet en 2009. Après avoir refusé pendant une semaine de démissionner, Peter Cammarrano a du céder son poste de maire, le Président du Conseil de la Ville Dawn Zimmer est devenu maire de Hoboken.

Voir aussi : Douze trafiquants d’organes dont plusieurs Israéliens arrêtés en Ukraine

Via : Wipx.com

Read Full Post »

http://www.jpost.com/HttpHandlers/ShowImage.ashx?ID=138590

C’est une nouvelle plainte qui a récemment remis à l’ordre du jour les investigations policières. Les enquêteurs comptent présenter leurs conclusions au ministère public d’ici quelques semaines.

Une « menace pour la société »

Une première enquête avait été ouverte sur Elon il y a environ six mois. La police n’était cependant pas en mesure, à l’époque, de déterminer si les relations sexuelles qu’il avait eues avec certains de ses élèves étaient consentantes ou s’il avait commis un acte criminel.

Les allégations ont été rendues publiques pour la première fois en février, lorsque Takana – un forum rabbinique chargé d’enquêter sur les cas d’abus sexuels – avait posté un message sur son site Internet, demandant à Elon de quitter toutes ses responsabilités professionnelles et qualifiant le rabbin de menace pour la société. Takana a également rappelé qu’il avait déjà été accusé d’avoir des relations sexuelles avec des étudiants, dans le passé.

En février, le rabbin Youval Cherlow, membre du forum rabbinique, avait fait savoir qu’Elon avait reconnu les faits lors d’une réunion exceptionnelle. Les aveux du rabbin avaient alors été enregistrés. Depuis que les accusations contre Elon ont été rendues publiques, dix étudiants supplémentaires ont déposé plainte auprès de Takana, ajoute Cherlow.

Via : Jérusalem Post.com

Read Full Post »

Older Posts »