Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘talmud’

Read Full Post »

https://i2.wp.com/www.novinite.com/media/images/2009-06/photo_verybig_104859.jpg

Le Comité d’Helsinki en Bulgarie a protesté contre le renouvellement de la publication  de livres antisémites écrits par Volen Siderov, le président du parti d’extrême droite Ataka (Bulgarie).

« L’asservissement d’autres pays est le principal objectif du monde juif depuis des centaines d’années », « le génocide des russes, des bulgares et des autres peuples orthodoxes a été dirigé de près par les cercles du Talmud occidental, sous la direction de la famille de Rothschild »

« dans toute l’Europe, des juifs ont toujours infiltré les esprits des dirigeants et les ont obligés à créer des guerres et des désastres, afin de les forcer à dépendre de l’argent »;

ce sont quelques phrases de Siderov que le Comité d’Helsinki cite comme étant particulièrement offensantes.

Volen Siderov est tristement réputé pour son approche intransigeante particulièrement vis-à-vis des tziganes et des turcs.

Via : Antisemitism.org

Read Full Post »

https://i0.wp.com/images.whereilive.com.au/images/uploads/2010/07/08/fe39f744707ad47f9c78da5dd260d973_resized.jpg

La communauté juive orthodoxe de Johannesburg est au coeur d’une polémique portant sur la construction d’un «érouv» (une série de poteaux reliés entre eux par un fil et encerclant un quartier ou une ville) qui désigne la délimitation juive juridique dans lequel un Juif peut faire des activités normalement interdites le jour du shabbat.

La Congrégation Greenside hébreu est sous le feu des critique des riverains excédés, d’une hauteur de 5,4 mètres (17,7 pieds) l’«érouv» pose un réel problème de sécurité. Dans un pays où il n’est pas rare que la police recense jusqu’à 50 meurtres par jour.

https://i0.wp.com/www.eboreruv.org/images/logo.gif« Des criminels peuvent utiliser l’ «érouv» comme une échelle pour passer par-dessus les clôtures électrifiées des propriétés, « a expliqué dans une interview publiée dans The Citizen journal local un riverain « Sylvia Kugler ».

La congrégation du président Ari Ben-David a déclaré au journal, une solution a en effet été trouvée : « Nous avons reçu quelques plaintes et nous avons convenu de mettre des fils barbelés au-dessus de l’«érouv» pour dissuader les criminels « , a t-il dit.

Selon la loi juive, l’érouv crée une zone considérée comme une extension du domaine privé pour la durée du sabbat. Cela permet aux Juifs de porter les livres de prière et pousser des poussettes à la synagogue le jour du shabbat, du coucher du soleil le vendredi au coucher du soleil le samedi soir.

Via : Israël National News.com

Read Full Post »

https://i2.wp.com/www.ynetnews.com/PicServer2/24012010/2719646/_AAA7677_wa.jpg

Dans son livre intitulé « La Torah du roi« , le rabbin israélien justifie le meurtre de non-juifs pour « freiner leurs inclinations malignes ».

Un rabbin colon auteur d’un livre justifiant le meurtre, dans certaines circonstances, de goys (non-juifs), y compris des enfants, a été arrêté jeudi 19 août par la police israélienne, a annoncé la radio militaire.

Ce rabbin, Yossef Elitzur, résidant dans la colonie d’Yitzhar dans le nord de la Cisjordanie et co-auteur d’un ouvrage intitulé « La Torah du roi », est soupçonné d’incitation à la haine raciale et à la violence.

Dans cet ouvrage publié au début de l’année, les rabbins Elitzur et Yitzhak Shapira affirment que les non-juifs ne sont pas, « par nature, sujets à la compassion » et que les attaquer « peut freiner leurs inclinations malignes », selon des extraits publiés par le quotidien Haaretz.

Les deux auteurs estiment également qu’il peut être licite de tuer les bébés et les enfants des « ennemis d’Israël car il est clair qu’ils nous porteront préjudice lorsqu’ils auront grandi ».

https://i2.wp.com/veilleur.blog.lemonde.fr/filescropped/8791_293_194/2009/11/shapira.1258023243.jpg« Partout où l’influence de goys constitue une menace pour la vie d’Israël, il est permis de les tuer, même s’il s’agit des Justes parmi les nations », soulignent ces rabbins en faisant allusion à ceux qui ont sauvé des juifs durant la Deuxième Guerre mondiale.

L’ouvrage a été publié avec l’imprimatur de deux autres rabbins plus connus, Dov Lior et Yaakov Yossef, fils du rabbin Ovadia Yossef, fondateur et chef spirituel du Shass, un parti ultra-orthodoxe représenté au gouvernement. Ces deux rabbins ont refusé de répondre à une convocation de la police qui voulait leur demander des explications.

Mercredi soir, plusieurs dizaines de rabbins, d’éducateurs et d’activistes d’extrême droite se sont réunis à Jérusalem pour les soutenir dans leur refus de voir « l’Etat se mêler de la Torah ».

De nombreux rabbins appartenant à d’autres courants du judaïsme ont toutefois critiqué les thèses développées dans « La Torah du roi » dans les médias en estimant qu’elles contredisaient les enseignements du judaïsme et pourraient justifier des assassinats de Palestiniens.

Voir aussi : Des Rabbins Approuvent le Meurtre des Non-Juifs

Voir aussi : Soirée de solidarité pour soutenir les rabbins incitant au meurtre des Non-Juifs

Voir aussi : Le rabbin incitant a tuer les non-juifs a été libéré sur ordre du tribunal

Via : Nouvel Obs.fr

Read Full Post »

Près de deux cents rabbins, du courant sioniste-religieux, se sont réunis jeudi soir à l’hôtel Ramada de Jérusalem pour exprimer leur soutien à leurs confrères, menacés d’être soumis à une enquête policière pour ce qu’on pourrait appeler un « délit d’opinions ».

Des poursuites ont en effet été engagées contre certains d’entre eux en raison du soutien qu’ils auraient apporté à un livre, Torat Hamelekh (La Torah du roi), dans lequel il serait écrit notamment qu’il est permis de tuer des non-juifs mettant en danger la paix d’Israël. Les rabbins concernés ont refusé de répondre à la convocation de la police, arguant du fait qu’il s’agissait d’une enquête politique et que « la Torah ne pouvait en aucun cas faire l’objet d’investigations ».

Lors de cette soirée de solidarité, le Rav de Kiriat Arba Dov Lior, qui est l’une des personnes impliquées dans cette affaire,  a notamment déclaré « qu’il n’était pas question de laisser quelques fonctionnaires donner des directives et décider de ce qui était permis ou défendu ».

Le Rav Lior a encore souligné que « c’était le rôle des rabbins de rappeler les règles de la loi juive sans craindre les répercussions de leurs propos ».

A ce stade, on ne sait pas encore si la police entamera une procédure contre les rabbins ou si elle renoncera à son enquête. Rappelons que l’auteur du livre, le Rav Itsik Shapira, de la localité de Itshar, a été arrêté à son domicile et soumis à un interrogatoire. Après lui, le Rav Itshak Ginsbourg, directeur de la Yeshiva Od Yossef Haï, a également dû répondre aux questions des enquêteurs.

Voir aussi : Des Rabbins Approuvent le Meurtre des Non-Juifs

Voir aussi : Arrestation de plusieurs rabbin pour racisme Anti-Goy

Via : Israel7

Read Full Post »