Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘ump’

La radicale lyonnaise, Fabienne Lévy, a été nommée hier par son président national, Jean-Louis Borloo, au comité de liaison permanent des centristes de la majorité qu’il vient de lancer.

Elle aura en charge de faire vivre ce comité sur Rhône-Alpes, c’est-à-dire d’assurer les contacts avec la myriade de mouvements et partis se réclamant plus ou moins du centre. Mais d’un centre partenaire de l’UMP. Puisque la confédération que veut créer l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy entend bien rester, selon lui, son alliée.

Via : Le Progrès.fr

Read Full Post »

https://i1.wp.com/www.contre-info.com/wp-content/uploads/2010/12/AC_Cope_Jacob_inside.jpg

« Protéger ce type de comportement, c’est entretrenir dans l’opinion l’idée que les élus sont tous pourris », a taclé le député socialiste René Dosière. « C’est un cadeau formidable fait au Front national et à ceux qui pensent que la classe politique est pourrie« , a lâché de son côté le député Nouveau Centre Charles-Amédée de Courson.

De nombreuses voix, aussi bien à gauche qu’à droite, se sont élevées, mardi 21 décembre, afin de protester contre l’initiative menée par le président du groupe des députés UMP, Christian Jacob, pour supprimer l’incrimination pénale envisagée pour les députés qui auraient sciemment fait une déclaration de patrimoine mensongère.

A l’origine, le texte devait répondre à une lacune dénoncée depuis des années par la commission pour la transparence financière de la vie politique : un député déclare, au début et à la fin de son mandat, son patrimoine et ses revenus, mais s’il ment, il ne se passe rien, faute de motif.

En commission des lois, le 8 décembre, gauche et droite s’étaient mises d’accord pour infliger 30 000 euros d’amende, une peine d’inéligibilité et jusqu’à deux ans de prison à un député qui omettrait de déclarer une partie de son patrimoine. Introduit lundi après-midi, l’amendement de M. Jacob, qui avait le soutien du secrétaire général du parti, Jean-François Copé, proposait tout simplement de supprimer cette incrimination pénale.

Baptême du feu pour Christian Jacob

Depuis, Christian Jacob, qui connaît là son premier échec en tant que nouveau président du groupe, tente d’éteindre la polémique. Il était mercredi matin sur France Inter pour dénoncer un danger de « populisme » à trop vouloir sanctionner les élus.

A distance, pour cause de vacances à Cuba, Jean-François Copé, dont M. Jacob est proche, s’est lui aussi défendu, s’opposant aux « déclarations démagogiques« . Il n’empêche : l’initiative du tandem Copé-Jacob laisse des traces à droite.

Via : Le Monde.fr

Read Full Post »

Voir aussi : Maurice Gutman, élu UMP, membre du CRIF et Pédophile !

Read Full Post »

https://i0.wp.com/www.pme-commerce-artisanat.gouv.fr/ciel/images/jacob.jpg

D’une pierre deux coups. Jean-François Copé avait déjà réussi son OPA sur le parti présidentiel ; il a conservé hier son emprise sur le groupe UMP à l’Assemblée, confortant de facto sa position au sein de la majorité. C’est l’un de ses proches, Christian Jacob, qui a hérité du poste qu’il occupait depuis 2007.

L’ancien chiraquien, président de la commission du Développement durable, a été élu haut la main au second tour, par 182 voix contre 109 à Jean Leonetti, vice-président du groupe depuis 2002 et premier vice-président depuis 2004.

A dix-sept mois de la présidentielle, ce scrutin pourrait laisser des traces. « Bien sûr, il y aura des conséquences. Tout n’est pas effacé, on ne repart pas comme hier… », lâche Jean Leonetti, prévenant : « Ce que je perds en éventuelle responsabilité, je l’ai gagné en liberté. »

Et le député des Alpes-Maritimes d’ajouter : « Cette famille UMP n’est unie que si elle est capable de faire vivre la diversité. Nous jugerons sur les idées et sur les actes. » Un avertissement à peine voilé envoyé à l’exécutif et à Jean-François

Via : Les Echos.fr

Read Full Post »

https://i2.wp.com/actualite.portail.free.fr/enquetes/07-11-2010/cope-favori-pour-prendre-l-ump-apres-deux-ans-d-embuscade/n99277_files_imagecache_250_pixels_francois_bonnet_jfcope.jpg

Jean-François Copé était en passe dimanche soir de réussir son offensive sur l’UMP, Nicolas Sarkozy ayant, selon l’entourage du patron des députés UMP, accepté qu’il succède à son rival Xavier Bertrand, de retour au gouvernement.

La succession rue de la Boétie pourrait avoir lieu « dès cette semaine ou la semaine prochaine ». Un bureau politique doit être convoqué pour la ratifier.

« Mon but est d’aider le président à gagner en 2012. Nicolas Sarkozy le sait parfaitement », a toujours déclaré M. Copé.

Tout à son objectif présidentiel, Jean-François Copé n’a en réalité jamais oublié ce conseil glissé en 1990 par Nicolas Sarkozy et mis en pratique par l’actuel chef de l’Etat dans sa route vers le Château: « en politique, ce qui compte, ce ne sont pas les mandats, c’est le parti ! »

Restera ensuite à régler la succession de M. Copé à l’Assemblée. Son bras droit, Christian Jacob, a déclaré dimanche soir à l’AFP qu’il était candidat. Ce qui fait grincer des dents chez les centristes qui s’alarment déjà de « la forte coloration ex-RPR de l’UMP » et du gouvernement.

Via : AFP.com

Read Full Post »

https://i1.wp.com/estb.msn.com/i/2B/3BF8214479E93BA4CDF202B469F6F.jpg

Une enquête préliminaire a été récemment ouverte à Paris après une plainte pour corruption visant Guy Wildenstein, un héritier, proche de l’UMP, du richissime collectionneur Daniel Wildenstein, a-t-on appris vendredi de sources proches de l’enquête.

En conflit avec les fils du collectionneur, décédé en 2001, sa veuve, Sylvia Roth, a porté plainte le 20 septembre à Paris pour corruption active et passive et trafic d’influence.

Elle accuse notamment Guy Wildenstein d’avoir dissimulé au fisc et aux autres héritiers une large part de l’immense fortune, évaluée à plusieurs milliards d’euros, de Daniel Wildenstein.

Cette fortune est en partie composée de plusieurs milliers de toiles de maîtres, de Rembrandt, Picasso, Courbet ou encore Watteau et Fragonard, entreposées dans des fonds offshore («trusts»).

Eric Woerth et François Baroin alertés depuis mai 2007

Le parquet a ouvert le 26 octobre une enquête préliminaire, confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), selon ces sources. L’avocate de Mme Roth, Me Claude Dumont-Beghi, a adressé plusieurs courriers aux deux ministres du Budget successifs depuis mai 2007 – Eric Woerth et François Baroin – pour les alerter sur cette fraude fiscale présumée, sans qu’ils ne réagissent, selon elle.

«Guy Wildenstein est un membre du Premier cercle (le groupe des plus riches donateurs de l’UMP, animé jusqu’en juillet par M. Woerth), il a des appuis». Guy Wildenstein, qui dirige une grande galerie à New York, a par ailleurs été décoré en 2009 de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy.

Via : Le parisien.fr

Read Full Post »

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné vendredi dernier le sénateur UMP de l’Essonne et propriétaire du Figaro, Serge Dassault, à verser 3.000 euros pour procédure abusive à l’ancien conseiller municipal d’opposition Jacques Picard (Verts).

L’industriel Serge Dassault, maire de Corbeil-Essonnes de 1995 à 2009 , avait entamé une procédure judiciaire le 5 juin 2008 pour diffamation à l’encontre, notamment, de Jacques Picard, suite à des propos tenus le 7 mars 2008 dans une émission de France Inter « Là-bas si j’y suis« . Le journaliste présentateur de cette émission, Daniel Mermet, avait également été attaqué.

Via : Le Figaro.fr

Read Full Post »

Older Posts »