Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘argent’

https://i0.wp.com/www.lexpress.fr/pictures/74/38242_arno-et-serge-klarsfeld-le-1e-octobre-2010-a-paris.jpg

Seul membre français de la Fondation Auschwitz-Birkenau, l’avocat tente de convaincre le gouvernement de mettre la main à la poche (pour la rénovation d’Auschwitz-Birkenau) . Son fils, Arno, conseiller de François Fillon, a relayé la demande qui est actuellement en cours d’arbitrage, sachant que Paris prône une solution européenne et non pays par pays.

« La France a donné aux Allemands la grande majorité des 77.000 juifs déportés, elle ne les a pas elle-même déportés mais elle les a livrés, rappelle Serge Klarsfeld. […] Je sais que nous sommes en période de crise, je connais l’état du déficit des finances publiques, mais il ne faudrait pas que la France se montre indigne par rapport à l’Allemagne (qui a débloqué 60 millions d’euros, soit la moitié de la facture nécessaire à l’entretien annuel). »

Via : Le Journal du Dimanche.fr

Read Full Post »

Simon Taub was arrested on charges of grand larceny after he was secretly taped attempting to blackmail the son of a convicted sex offender, sources say.

Un richissime homme de Brooklyn  a été inculpé vendredi pour avoir essayé d’extorquer de l’argent au fils d’un pédophile.

Simon Taub , un magnat de chandail, réclamait a Meir Lebovits de lui verser 250.000 $ ou sinon il ferait un signalement sur son père Barush Lebovits pour avoir prétendument agressé l’enfant de Taub, selon les sources.

Meir Lebovits, 31 ans, est le fils de Baruch Lebovits, un rabbin condamné à 32 ans de prison après qu’un jury l’ai reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement un jeune garçon de 16 ans.

Le fls Lebovits se tourna vers son frère plus aisés, Chaim, ensemble ils effectuèrent des enregistrements téléphoniques du chantage de Simon Taub, qui est allé jusqu’à réclamer 400.000 dollars, selon les sources.

Les frères sont ensuite allés au bureau du procureur du district de Brooklyn, Taub a finalement été arrêté après avoir encaissé 75.000 $, le premier de cinq versement initialement prévu, selon l’accusation.

Taub, qui fait des millions de dollars dans le secteur du vêtement, est également connu pour son amertume et son divorce tumultueux de son ex femme, Chana.

Taub, 61 ans, pourrait faire face à une peine de sept ans de prison si il est reconnu coupable.

Via : Daliy News.com

Read Full Post »

https://i0.wp.com/www.conseils-avocats.com/cabinets-avocats/Image/escroquerie-1.jpg

Quelque 5500 personnes ont reçu frauduleusement aux Etats-Unis 42,5 millions de dollars payés par l’Allemagne en se faisant passer pour des victimes de la Shoah dans le cadre d’une vaste escroquerie, a annoncé mardi un procureur fédéral de New York.

Dix-sept personnes, en majorité d’origine russe, ont été inculpées dans cette affaire. Six d’entre elles font partie de l’organisation « Claims Conference« , basée à New York et qui vient en aide aux personnes qui ont été victimes du nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale, dont elles détournaient les fonds, selon un communiqué du bureau du procureur, Preet Bharara.

L’escroquerie exploitait les différents cas d’indemnisation, financés par l’Allemagne, prévus par la Claims Conference.

Quelque 4.957 personnes ont ainsi frauduleusement reçu un versement de 3.600 dollars entre 2000 et 2009, pour un montant total de 18 millions de dollars, en prétendant avoir été contraintes de quitter leur ville d’origine à cause des nazis.

Quelque 658 personnes ont également reçu des versements mensuels de 411 dollars, pour un total de 24,5 millions de dollars, après avoir affirmé avoir vécu dans des ghettos pendant 18 mois ou plus, ou dans des camps de travail ou de concentration pendant six mois ou plus.

Le procureur de New York a indiqué que les personnes inculpées, qui résident toutes à New York, étaient passibles de peine allant jusqu’à 60 ans de prison et 750.000 dollars d’amende.

Via : Liberation.fr


Read Full Post »

https://i2.wp.com/3.bp.blogspot.com/_5zfo7jGCBs0/TAa_Rh648JI/AAAAAAAABIo/MT9DJ_eOi9M/s1600/berlusconi.jpg

C’est Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement italien s’est épanché mardi soir devant des partisans venus lui souhaiter son anniversaire (74 ans) devant chez lui à Rome en se disant victime des «juges de gauche» et en racontant une blague sur les juifs, selon une vidéo diffusée ce vendredi sur le site du journal La Repubblica.

Silvio Berlusconi a alterné confidences politiques, s’en prenant avec violence à la magistrature italienne et aux journalistes, et plaisanteries de mauvais goût telle cette blague racontant l’histoire d’une famille juive qui cache un autre juif en lui faisant payer une énorme mensualité, sans lui dire que la guerre est finie.

Fidèle à lui-même, le «Cavaliere» a conclu la conversation ainsi: «Moi je collectionne une blague par jour… et une nana tous les jours».

Via : 20 Minutes.fr

Read Full Post »

https://i2.wp.com/jssnews.com/wp-content/uploads/2010/01/gallery_main-david-beckham-victoria-beckham-grandfather-funeral-photos-12092009-01.jpg

David Beckham ne rigole plus. Mieux, il souhaite anéantir financièrement une prostituée de luxe bosniaque, Irma Nici. Cette dernière affirme qu’elle et le couple Beckham ont eu une relation tarifée à 10 000 dollars après leur rencontre au Parker Meridien à New York en 2007.

« Faux » rétorque David, qui attaque la jeune femme en justice et exige la bagatelle de six millions de dollars de dédommagements. Il assure qu’il n’était pas présent dans cet hôtel à cette date, son agenda de l’époque le confirmerait. « Cette femme a fait beaucoup de mal à lui et à sa famille. Elle est allée tellement loin que David Beckham n’est pas prêt à laisser tomber l’affaire. Elle leur a manqué de respect », affirme un proche du couple cité par le quotidien britannique The Sun.

Cette affaire a, bien entendu, fait les choux gras des gazettes, comme à peu près tout ce qui touche les Beckham Outre-Manche et Outre-Atlantique

Via : Voici.fr

Read Full Post »

https://i2.wp.com/i.telegraph.co.uk/telegraph/multimedia/archive/01208/madoff-460_1208262c.jpg

Les clients de plusieurs banques suisses ont reçu ces dernières semaines des lettres de leurs établissements expliquant qu’une partie de leurs fonds avait été bloquée sur leur compte en raison de l’affaire Madoff.

Le sommet de l’iceberg commence à apparaître, mais sa partie immergée promet d’être immense. Les clients de plusieurs banques suisses ont reçu ces dernières semaines des lettres de leurs établissements leur expliquant qu’une partie de leurs fonds avait été bloquée sur leur compte en raison de l’affaire Madoff. Retour en arrière.

De nombreux investisseurs ont placé leur argent auprès de Fairfield Sentry, un énorme fonds de plus de 7 milliards de dollars dont les capitaux avaient été principalement récoltés en Europe. Confié à Bernard Madoff, ce fonds a fait faillite après la découverte de l’énorme escroquerie mise en place par l’investisseur new-yorkais. La justice cherche aujourd’hui à découvrir les personnes qui ont perçu des profits indus versés par le courtier américain.

Depuis avril, Fairfield assigne à son tour en justice des centaines d’établissements, dont une cinquantaine en Suisse. Comme la plupart de ces investisseurs sont protégés par le secret bancaire, Fairfield se retourne contre leurs banques. Mais ces dernières semblent aujourd’hui vouloir se défausser sur leurs propres clients.

Voir aussi : Bernard madoff le prisonnier bienheureux

Via : Les Echos .fr

Read Full Post »

 

https://i0.wp.com/www.lefigaro.fr/medias/2010/07/30/49a2cb20-9bbf-11df-86da-0556f51f5708.jpg

Affaire Woerth-Bettencourt

Extrait des Enregistrements secrets, 19 Novembre 2009

« Patrick de Maistre : Oui, je sais. Le deuxième élément très important pour la famille, c’est votre petit-fils.  Si on gagne le procès, vous pourrez dire à votre fille [NDLR :mariée à un juif] que vous voulez que votre petit fils soit… Chez les Agnelli, on a fait comme ça : c’est le petit-fils, John Elkann, qui a pris la suite…

Liliane Bettencourt. : C’est un nom juif ? –

P. de M. : Oui. C’est bizarre, ils vont toujours là où il y a de l’argent. (Il rit.)

L.B. : Je ne suis pas du tout antisémite ! –

P. de M. : Oui, oui. Mais bon, c’est comme ça. Chez les Agnelli, c’est ce qui s’est passé. On a sauté une génération. »

Via : Le Point.fr

Read Full Post »