Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘FBI’

https://i2.wp.com/www.lepoint.fr/content/system/media/1/200805/8874_Une-Perquisitions.jpg

Le FBI a mené des perquisitions dans les locaux de trois fonds spéculatifs en liaison avec une enquête sur une vaste affaire de délit d’initié, rapporte lundi le Wall Street Journal.

Il s’agit de Diamondback Capital Management LLC et de Level Global Investors LP, deux fonds du Connecticut gérés par d’anciens directeurs du groupe SAC Capital Advisors de Steven Cohen, selon le journal.

Le troisième « hedge fund » à avoir fait l’objet d’une perquisition est Loch Capital Management, de Boston, qui a entretenu des liens étroits avec un témoin ayant plaidé coupable lors d’une enquête précédente pour délit d’initié centrée sur le fonds spéculatif Galleon.

Ces perquisitions interviennent au moment les autorités se préparent à inculper de délit d’initié des responsables de fonds spéculatifs, des consultants et des banquiers de Wall Street, ont indiqué des avocats proches de l’enquête.

Richard Kolko, porte-parole du FBI, a indiqué lundi que le Bureau fédéral d’enquête avait exécuté des mandats de perquisition en rapport avec une enquête en cours. Il a refusé de préciser la nature ou les objectifs de ces investigations. Un autre représentant du FBI a confirmé une perquisition dans un immeuble du centre de Boston hébergeant des bureaux de Loch.

Via  : Reuters.com

Read Full Post »

https://i1.wp.com/www.jewishjournal.com/images/bloggers_auto/friedman-bruce_250.jpg

Bruce Fred Friedman, qui avait fui les États unis pendant l’enquête portant sur une fraude estimé à des centaines de millions de dollars, a été arrêté en France, déclaration mardi d’un porte-parole du bureau du procureur des États-Unis.

Friedman, 60 ans, a conçu un montage a la Ponzi de 228 millions de dollars avec lesquelles il promettait d’investir dans des biens locatifs, mais il détournait des millions de dollars a son profit, a déclaré Perry Woo un agent spécial du FBI.

Les autorités françaises, à la demande du FBI, ont arrêté Friedman le 13 septembre devant son hôtel à Cannes, a déclaré Laura Eimiller, une porte-parole du FBI. Selon elle l’affaire a été également étudiée par l’Internal Revenue Service.

Friedman est détenu dans une prison française en attente de son extradition – un processus qui pourrait prendre plusieurs mois, a déclaré Eimiller.

Ce sont de bonnes nouvelles. C’est quelque chose que beaucoup d’investisseurs attendaient depuis  longtemps », a déclaré Steven Soltman, un avocat de Westlake Village qui a perdu plus de 1,000,000 $ , il avait investi dans la société de Friedman.  « Il a causé d’énorme problèmes a beaucoup de gens. Espérons que justice sera faite. »

Via : Los Angeles Times.com

Read Full Post »

https://i2.wp.com/crooksandliars.com/files/vfs/2010/09/mordechai.jpg

Six recruteurs d’une société israélienne ont été inculpées jeudi, 400 ouvriers en provenance de Thaïlande étaient réduit au travail forcé sur le sol américain selon la mise en accusation du gouvernement fédéral, le FBI déclare qu‘il s’agit de la plus la plus grande affaire de traite d’êtres humains dans l’histoire des États-Unis.

L’acte d’accusation révèle que le trafic était orchestrée par quatre employés de l’entreprise de recrutement Global Horizons Manpower Inc et deux recruteurs basés en Thaïlande. Les recruteurs attiraient les travailleurs avec de fausses promesses d’emplois lucratifs, puis confisquaient leurs passeports, refusaient d’honorer leurs contrats de travail et menaçaient de les faire expulser.

Depuis que les ouvriers thaïlandais sont arrivés aux États-Unis en mai 2004, ils sont mis au travail forcé et ont été envoyés dans différents Etats, a Hawaii, Washington, Californie, Colorado, Floride, Kentucky, Massachusetts, New York, l’Ohio, la Caroline du Sud , Tennessee, le Texas et l’Utah, selon les avocats et les défenseurs.

Les six accusés sont le président de Global Horizons et le chef de la direction Mordechai Orian, le directeur des relations internationales Tubchumpol Pranee, le superviseur régional a Hawaï Shane Germann, et Sam Wongsesanit. Les recruteurs de Thaïlande ont été identifiés comme étant Ratawan Chunharutai et Podjanee Sinchai.

Via :  Yahoo News.com

Read Full Post »

https://i2.wp.com/www.finance-banque.com/IMG/arton319.jpg

Vladislav Anatolievich Horohorin, ce « carder » arrêté en France à la mi-août avec l’aide des autorités françaises, qui disposaient d’un document Interpol pour le pister, fait pas mal de bruit dans les milieux de la sécurité.

L’arrestation de BadB, ce pirate de nationalité israélienne et ukrainienne à la mi-août, a permis de faire connaître un réseau entier de fraude à la carte bancaire.

A en croire le FBI, le pirate serait un maillon de la fraude la plus sophistiquée et organisée jamais vue. Il aurait participé au clonage simultané de 2000 distributeurs bancaires à travers le monde le 8 novembre 2008.

Un autre suspect, Serguei Tsukirov a déjà été extradé d’Estonie vers les Etats-Unis.

Selon les autorités, Horohorin serait considéré comme l’un des plus gros revendeurs de dumps de comptes bancaires. Il est notamment accusé d’avoir compromis le chiffrement de la base de données de la banque RBS et risque 10 ans de prison et 250000 dollars d’amende s’il est reconnu coupable de la fraude. Si la charge de vol d’identité est ajoutée, il risque de plus deux ans d’emprisonnement et 250000 dollars d’amende.

Le tout pour les pirates est de savoir-faire le tri entre des pratiques qui génèrent véritablement une manne financière, et la certitude de la peine. Les pirates demeurent très difficiles à appréhender.

Voir aussi : Vladislav Anatolievich un trafiquant de cartes bancaires arrêté en France

Via : Mag Securs.com

Read Full Post »

Un homme d’affaire américain  Eliyahu Weinstein a été arrêté jeudi pour avoir volé des dizaines de millions de dollars auprès d’investisseurs dans le cadre d’une combine à la Ponzi, selon les bulletins de nouvelles des États-Unis.

Weinstein, 35 ans, un Juif orthodoxe de Lakewood, New Jersey, est soupçonné d’avoir escroqué des investisseurs aux États-Unis, à Londres, et en Israël pour plus de 300 millions $ par le biais de fausses transactions immobilières, il vendait le même bien à plusieurs investisseurs.

Le vendeur de voitures d’occasion est soupçonné par le FBI de profiter de ses liens avec des l’ultra-orthodoxes et les communautés juives de New York, du New Jersey, de Floride et de Californie pour convaincre des clients fortunés d’investir dans les fausses transactions immobilières.

Selon les rapports, Weinstein utilisé l’argent  de ses victimes pour acheter des antiquités judaïques d’une valeur de plus de 6,2 millions de dollars et des bijoux valant plus de 7,6 millions de dollars. Un avocat d’un des plaignants qui a déposé une plainte contre Weisntein dit qu’il a transféré plus de 140 millions de dollars par le biais  d’organismes de charité.

Une autre victime l’a appelé le «nouveau Bernard Madoff»,  beaucoup de ses victimes présumées, ont apparemment tout perdu à cause de cette escroquerie.

Via : Haaretz.com

Read Full Post »